10 Espaces dans l’habitat selon le Vastu Shastra

De la naissance du premier atome de vie, à la création et au mouvement des galaxies, à tous les processus et aux formes révélées par la nature, aux réseaux énergétiques et électro-magnétiques de la planète, jusqu'à notre constitution physique et subtile personnelle, et la magie des nombres qui parle à travers toutes ces étapes, l'architecture sacrée s'est fait témoin de l'intelligence qui anime l'univers et toutes ses formes d'existence et de consciences. En créant des structures incroyables et inimitables par les technologies d'aujourd'hui, quel est donc le véritable message que les Anciens nous ont laissé à travers la diversité d'expression de leurs oeuvres intemporelles ?

L'architecture sacrée définit dix espaces principaux dans l'habitat dans l'habitat

L’architecture sacrée et le Vastu Shastra ont défini leurs principes dans l’art de construire les lieux selon le modèle du mandala cosmique universel où chaque partie participe à la beauté et à l’harmonie de l’ensemble. Ces données s’expriment à l’échelle de tous les éléments de construction qui la composent : depuis le lieu d’implantation, en passant par les orientations, l’implantation des bâtiments, la qualités des matériaux de construction, les formes et les proportions, intégrant l’utilisation du Nombre d’Or, l’affectation des pièces en lien avec ses occupants, son usage et sa destination … jusqu’aux agencements intérieurs, le choix et l’emplacement du mobilier, et même la décoration. Etant nous-mêmes construits sur la même trame universelle dans l’ensemble de notre structure énergétique et physique, ces édifices sont un vecteur de vérités universelles permettant à l’humain de retrouver le chemin de sa propre sacralité.

 

Le mandala est une représentation organisée symbolique de l’univers, de forme géométrique, symétrique et orientée par rapport à son centre, servant de support à l’introspection et à la méditation.

La porte d'un temple en tant que symbole de passage vers un cheminement et une transformation intérieureL’architecture sacrée

La plupart des sites sacrés de la planète sont des hauts-lieux vibratoires construits sur des points stratégiques de la grille électromagnétique terrestre, constituant un ensemble de réseaux selon la géométrie sacrée de l’univers. Certaines constructions étaient reliées entre elles, tissant un maillage de familles architecturales en résonance les unes avec les autres. Tous ces attributs leur conférait une orientation, une forme et une fonction bien particulières, inscrivant les lieux dans des énergies spécifiques, en lien avec des constellations célestes et les divinités ou les saints qui leur étaient associés – autant d’attributs qu’il s’agissait d’éveiller et d’équilibrer en soi, à travers un parcours initiatique guidé.

Chaque nouvel alignement sur sa configuration de départ signait le temps d’un recommencement, le début d’un nouveau cycle ponctué des étapes et des diverses phases du grand mouvement cosmique de notre système solaire, auxquels nous sommes tous soumis. Chaque orientation ouvrait la porte à un cheminement intérieur, une succession de processus de purification et de transformation avant de pouvoir atteindre le centre, lieu de reconnexion avec son unité originelle.

 


Réveiller l’harmonie cosmique de notre architecture intérieure, dans notre structure mentale et surtout dans notre propre conscience, en tenant compte de chaque étape de notre propre cheminement, c’est nous offrir le cadeau d’un nouveau souffle de vie dans lequel l’être peut puiser à la source de sa propre origine, honorer son existence et laisser sa véritable nature exprimer le battement du coeur universel dont toute la création est issue.

 


La Fleur de Vie

Support de connexion à l’univers selon Nassim Haramein

Vidéo ajoutée sur YouTube par : Univers Fleur de Vie

De tous temps, l’être humain s’en est référé au symbole pour représenter et comprendre le monde dans lequel il évolue. Toutes ces formes, qu’on les appelle Mandala, Yantra ou autres … sont issues d’une seule et même figure géométrique qui les contient toutes : on l’appelle la Fleur de Vie. Cette forme a été retrouvée gravée dans la pierre ou intégrée à la décoration de certains temples les plus anciens de l’humanité.


L’environnement vous met au défi de partir en quête de votre propre esprit ; voilà le point de départ de votre chemin spirituel.

 

YOGI BHAJAN

Maître de Kundalini Yoga et Mahan tantrique indien

 Mandala de l’habitat : un cheminement vers soi

Le Mandala est considéré comme un portail qui marque une entrée : c’est un passage. A l’image de Roue Médecine Amérindienne, sa traversée implique un changement d’état, une mort et une renaissance symboliques ouvrant sur une nouvelle façon de voir ou d’appréhender notre réalité, une étape sur le chemin de l’éveil à une conscience plus élevée. Appliqué à l’habitat en tant qu’extension et projection de l’être, il est un vecteur d’information et de cheminement dans lequel nous pouvons nous lire, trouver de nouveaux repères, nous reconnaitre et agir pour transcender nos habitudes et nos propres limitations, retrouver notre centre et ouvrir la porte à la pleine manifestation de notre soi.

 


Outil de transformation pour une renaissance symboliqueNous révélant les différentes facettes de notre propre  constitution intérieure, des énergies en présence et de tous les nouveaux possibles, l’habitat s’offre comme un lieu de transition pour un voyage intérieur-extérieur à celui qui accepte de relever le défi de mettre en lumière sa propre vie pour apprendre à l’habiter autrement, à reconnaitre ses responsabilités vis-à-vis de son propre bonheur et l’investir de ses vraies couleurs pour offrir au monde, dans un nouvel élan d’amour, les fruits qui auront mûris tout au long du processus alchimique de sa propre transformation intérieure.

De nombreuses cultures font référence aux nombres 5 et 10 qui ont une importance significative puisqu’ils sont particulièrement représentés dans la nature et dans l’être humain. Le nombre de la décade représente la forme parfaite, renfermant tout ce qui est créé, le nombre le plus sacré d’entre tous. En tant qu’ensemble plus grand que la somme de ses parties, il englobe l’ensemble des neuf autres nombres qui organisent l’univers et lui confèrent vie. Le nombre 5 représente le centre avec les axes principaux selon lesquels s’est déployé l’univers. Issue de la Fleur de Vie, cette structure tridimensionnelle sous-tend toute forme d’existence et reflète l’équilibre de toutes ses forces actives et réceptives ; c’est pourquoi elle est la représentation la plus communément employée dans l’architecture sacrée et le Vastu Shastra.

 


Construire le temple de sa propre sacralité

A l’image des sites sacrés, chaque âme, en tant que projection temporaire individualisée de la Création, s’incarne dans un lieu choisi, à une époque et à un moment précis : autant d’éléments constituant le bagage de son voyage, lui insufflant une tonalité donnée. Chacun d’eux, exprimés à travers les nombres de sa date de naissance, complète les données de la carte routière qui lui est donnée pour orienter et guider son expérience de vie terrestre, durant laquelle toutes les perceptions et les représentations extérieures ne sont que des facettes de son propre état de conscience du moment et des multiples aspects de son être, plus ou moins éveillés.

 


Construire le temple de sa propre sacralité à travers l'habitat

L’habitat en tant qu’extension de soi

Nos familles d’incarnation, nos vécus, nos histoires personnelles … qui se mettent en résonance avec le monde extérieur et les lieux dans lesquels nous vivons et évoluons, ont ainsi leur juste raison d’être. Ils nous donnent les conditions, les fondations et l’énergie nécessaire pour reconnaitre le juste rôle que nous sommes venus jouer au-delà des conditionnements, des habitudes limitantes, des illusions et des fausses identifications et édifier le temple de notre propre conscience.

Les nombres sont en haut – ils sont la charpente de l’univers – et les nombres sont en bas – ils définissent les cycles du temps et de l’espace dans lequel nous nous incarnons. Notre rapport à l’habitat, en tant que point de convergence entre Terre et Ciel, témoigne de nos schémas et de nos conditionnements intérieurs, de tout ce qui nous habite et de notre façon de voir le monde. En même temps, il se prête comme terrain de toutes les transformations possibles, en lien et en harmonie avec nos cycles de vie et de développement personnels, des processus d’éveil et de re-naissance de notre être à une nouvelle réalité. La connaissance des nombres nous donne la guidance nécessaire pour accompagner ces différentes étapes et permet d’adapter les outils d’harmonisation à chacun.

 


L’endroit que tu choisis d’habiter dans ta conscience, là est ta véritable maison.

 

JEAN-CLAUDE GENEL

Philosophe mystique, auteur et conférencier

Au-delà de tous les modèles architecturaux et universels, s’ils sont une référence incontournable pour nous re-connaitre, la vie elle-même est un reflet, une source d’inspiration qui murmure une multitude de messages à celui qui prend le temps de se relier profondément à elle, de l’écouter, de se laisser guider et de se redécouvrir dans sa véritable identité, au centre de son être, là où réside la totalité de son infinité et celle de l’univers. Tout comme la Terre a accueilli ces milliers de structures que l’on s’active à décoder, le corps est le temple accueillant notre âme qui, dans sa combinaison de fréquences bien particulière à elle, est venue participer à une danse collective dans laquelle chaque être a un rôle déterminant à jouer pour harmoniser le monde avec le juste chant de ses vibrations personnelles : vivre une vie dans laquelle l’âme s’épanouit simplement de pouvoir parcourir le chemin qui est le sien,  et de rentrer à la maison en disant « mission accomplie ».

– Aleah Westner –

 

Je recherche