Etude environnementale du lieux

La vie est organisée selon une géométrie qui se reproduit et se répète à l'infini dans tous les règnes. Elle s'exprime à travers des formes et des axes, révélés par les orientations dans l'espace de notre planète et de sa cartographie : directions cardinales, diagonales, etc ... en lien avec les mouvements planétaires (Terre, Lune, Soleil ...) et les rythmes saisonniers. Une autre expression de cette géométrie fractale est celle des nombres, langage commun le plus universel à toute la création.

Une organisation spatiale à décoder

S’appuyant sur un savoir ancestral issu de l’art de construire des maîtres bâtisseurs, les principes véhiculés par l’architecture traditionnelle, sacrée et védique du Vastu Shastra, témoignent de l’ingéniosité des anciennes civilisations, mais aussi de leur approche holistique de la vie. Née de l’intégration des fondements de l’harmonie universelle qui génère l’équilibre des cinq éléments et des polarités, cette science reconnait l’interdépendance et la synergie qui existent et se créent entre l’homme, le monde construit et l’environnement naturel. Cette relation se manifeste aussi bien dans la matière qu’à des niveaux plus subtils … à l’extérieur comme à l’intérieur.

 


Le corps aussi est orienté

Etant nous-mêmes orientés selon ces axes et les cinq éléments qui y sont associés, retrouver l’organisation des nombres et leur manifestation dans l’espace, les éléments qui nous environnent et les événements de notre quotidien – matière, objets, situations, relations, langage … – nous aide à mieux comprendre notre rapport au monde et à donner le juste sens aux messages que ce dernier nous transmet sur notre chemin de vie.

Dans l’être humain, ces axes sont représentés par les « 10 Corps Spirituels » selon les enseignements du Kundalini Yoga : dix corps qui constituent notre architecture intérieure et au service de notre esprit. Equilibrer cette structure équivaut à construire et entretenir le temple du corps qui sert à une évolution saine et consciente de notre âme durant son expérience terrestre : comprendre le sens de son voyage et des événements liés, grandir, s’éveiller et reconnaitre sa véritable nature.


Tout humain est tiraillé entre deux besoins. Le besoin de la pirogue, c’est-à-dire du voyage, de l’arrachement à soi-même, et le besoin de l’arbre, c’est-à-dire de l’enracinement, de l’identité. Les humains errent constamment entre ces deux besoins en cédant tantôt à l’un, tantôt à l’autre, jusqu’au jour où ils comprennent que c’est avec l’arbre que l’on fabrique la pirogue.

 

Mythe mélanésien

Etude de l'impact environnemental et des énergies de l'habitat sur le bien-être, les activités et le développement personnelLecture des lieux

Chaque lieu, selon sa situation géographique et son contexte environnemental génère un agencement numérique qui lui est propre, révélant une certaine harmonie, un déséquilibre, parfois un manque ou encore des nombres dominants, appuyés par les éléments alentours qui nous renseignent sur les orientations, les énergies en présence, les éventuels déséquilibres ou l’organisation spatiale à privilégier.

Le tout exprime un langage unique qu’il s’agit de mettre en lien avec les nombres personnels représentatifs de nos dix Corps, ainsi que la raison de l’étude, pour éclairer un élément ou une problématique spécifique, tout en posant un regard objectif sur des opportunités d’évolution personnelle.

Je recherche