Les nombres dans l’habitat

- Pour un autre regard sur soi -

S’il est essentiel de bien habiter ses dix corps parce que le corps est un temple et que l’habitat peut être considéré comme un organisme vivant, chaque situation de vie est aussi un écho qui renvoie quelque chose de notre monde intérieur à notre propre conscience dans le vaste champ de résonances dans lequel nous évoluons. Nous nous référons ici à l’habitat car, de par son organisation spatiale et sa structure, il est un repère dans lequel nous pouvons facilement nous orienter et nous lire. La maison est un corps qui contient tous les nombres et en même temps, chaque nombre est une maison.

Reconnaitre l’expression des nombres à travers la carte, les éléments et la scène de l’habitat, en lien avec les dix corps spirituels, nous apprend à nous repérer dans un lieu et à définir les lignes directrices principales qui permettent d’aller à notre propre rencontre à travers notre environnement extérieur. La prise de conscience de ces résonances nous oriente vers les solutions les plus appropriés pour réorganiser nos espaces de vie et nous donne la possibilité de faire des choix en conformité avec nos réels besoins, ouvrant la porte à une reconnexion aux différentes parts de soi, à travers la mise en miroir permanente avec la maison.

 

Les nombres ont leurs propres qualités mais sont si abstraits qu’ils ne sont rendus visibles que lorsqu’ils sont rattachés à un contexte particulier, tel qu’un objet, une personne, une journée, etc …

SHIV CHARAN SINGH

Enseignant et formateur de Kundalini Yoga, conseiller spirituel et fondateur de l’Ecole Internationale de Karam Kriya

Une maison pour se (re)construire

Le ventre de la mère est notre premier habitat, ce cocon dans lequel tout notre être est formé. Les conditions de conception, gestation, naissance et d’après-naissance sont capitales pour le développement de celui ou celle qui vient à naître, car c’est à ce moment crucial que la cellule en formation enregistre chaque événement, traumatisme et circonstances associées, posant les fondations pour les cycles de vie à venir et les schémas comportementaux qui se rejoueront dans le futur, que ce soit dans le temple du corps, sur la scène de l’habitat ou dans les cercles relationnels et sociaux.

Bonheur et épanouissement personnel sont étroitement liés à la qualité du lien que nous entretenons avec notre enfant intérieur, autrement dit avec notre âme. D’où l’importance de guérir les blessures, de se libérer des mémoires et des répétitions familiales inconscientes qui affectent cette connexion et la manifestation de notre vérité profonde ; mais aussi de reconnaitre dans chaque situation de vie le tremplin qui sert précisément à l’évolution dont notre être à besoin pour se réaliser ; ce qui peut parfois sembler paradoxal. Mais loin de devoir rejeter ou blâmer son histoire passée, il s’agit surtout de se poser la question :


Pourquoi l’âme a-t-elle choisi tel ou tel contexte de vie et quelles en sont les leçons et les prises de conscience qui servent à son éveil ?

Chaque lieu de vie exprimant les valeurs personnelles et affectives auxquelles nous nous identifions, il nous fournit une foule d’éléments qui, à travers une lecture subtile, nous donnent des indications sur ce qui peut nous freiner ou nous soutenir sur le chemin de l’épanouissement et de notre bien-être : le contexte environnemental, la qualité énergétique du lieu, sa configuration, son état général, la façon dont nous l’investissons et le vivons … tous ces éléments sont en lien avec les nombres, grâce auxquels on peut les décoder.

 

Votre environnement, en particulier votre habitat, reflète votre état physique, émotionnel et mental.

 

Shiv Charan Singh

Enseignant et formateur de Kundalini Yoga, conseiller spirituel et fondateur de l’Ecole Internationale de Karam Kriya

 

Je recherche