Lyre & lire en soi

En quête de bien-être … apprenez à mieux vous connaitre !

Les anciens Bâtisseurs construisaient leurs cathédrales à partir des lois de la Harpe céleste – basée sur la théorie des cordes ou la musique des sphères d’origine pythagoricienne, et sur la science des nombres associée – depuis les règles de mesures de l’édifice jusqu’aux symboles. Mais l’être humain lui-même peut être comparé à un temple, dans lequel siège l’autel du coeur qui doit trouver son juste équilibre entre le corps et le mental, entre le monde intérieur et extérieur … matériel et spirituel.

Kundalini Yoga, Vastu Shastra & Karam Kriya

Symbole de l’harmonie cosmique, la lyre est un instrument de musique à cordes qui, lorsqu’elles sont jouées de façon appropriée, créent une harmonie sonore et vibratoire équilibrante et régénérante, touchant l’être dans sa dimension physique et corporelle, autant que dans son mental et son âme. Les cellules de l’organisme sont très sensibles aux vibrations et aux sons qui nous entourent, ainsi qu’aux pensées et aux fréquences qui nous habitent. Et la clé d’une bonne santé et d’un bon équilibre personnel est intimement lié à l’architecture subtile, organique et structurelle du corps.

 

L'architecture sacrée est aux lieux ce que le Yoga est au corps. L'intelligence de la nature, révélée par les nombres et appliquée au corps et à l'habitat, met la lumière sur ce qui fait le lien entre les deux.

En haut comme en bas

A l’intérieur comme à l’extérieur

Que nous puisions notre inspiration dans le monde de la nature ou dans l’histoire passée des anciens bâtisseurs qui en appliquaient les principes immuables à la construction de leurs oeuvres, comme les pyramides … pour témoigner de leurs forces et de leur intemporalité par un alignement conscient entre Terre et Ciel, tous les concepts et les enseignements que nous pouvons en extraire s’appliquent également à notre constitution intérieure.

Et aujourd’hui, c’est en allant à notre propre rencontre, en développant une nouvelle conscience corporelle et en apprenant à lire le monde qui nous entoure, que nous pouvons soulever les voiles de l’ignorance et de l’oubli qui orientent bien trop souvent notre recherche du bien-être à l’extérieur, là où elle nous demande d’aller tout autant et plus consciemment à l’intérieur, afin de trouver le juste équilibre dans le paradoxe de nos propres polarités : éveiller ces mêmes qualités en nous, accéder à l’essence de notre être et découvrir notre propre infinité dans un monde de chaos apparent, parfaitement organisé.

Heureux ceux qui ont une lyre dans leur coeur et dans l'esprit une musique qu'exécutent leurs actions ! Joseph Joubert

Moraliste et essayiste français du XVIII° siècle

Le chant vibratoire du corps

Le Kundalini Yoga, avec sa technologie particulière et spécifique de kriyas (postures et mouvements), de pranayamas (techniques respiratoires), de méditations actives et de chant de mantras, travaille particulièrement à stimuler ces « cordes », en activant la circulation de l’énergie vitale dans les canaux subtils du corps et en stimulant la sécrétion des glandes endocrines, gardiennes de notre santé. Les faire sécréter, c’est soutenir les capacités naturelles de l’organisme à s’auto-réguler et de l’être à s’auto-gai-rire … en allumant l’étincelle ou la flamme intérieure qui nourrit le corps, le coeur et la conscience à parts égales, dans un équilibre harmonieux.

Ainsi, la pratique régulière du Kundalini Yoga nous permet de mieux gérer le stress, de voir plus clair en nous-mêmes et d’établir la tonalité fondamentale à partir de laquelle nous harmoniserons les cordes de notre instrument « corps-mental-et-âme », ou encore les habitants de notre immeuble. Nous aidant à ajuster l’équilibre dans le temple intérieur-extérieur de notre être, il établit les fondations qui ancrent notre présence à nous-mêmes et soutiennent le déploiement de notre radiance à travers les fluctuations de la vie quotidienne.

On peut comparer l'être humain à un instrument à plusieurs cordes, ou encore à un immeuble de plusieurs étages, dans lequel vivent des locataires qui sont rarement d'accord et viennent successivement dire leur mot. Omraam Mikhaël Aïvanhov

Philosophe et maître spirituel français d’origine bulgare

Lire en soi à travers l'habitat et réécrire son histoireLire & Ecrire

« Nous vivons dans une civilisation qui exige de nous que nous sachions lire et écrire, et c’est très bien, il sera toujours nécessaire de lire et d’écrire, mais ce sont deux activités qu’il faut savoir exercer sur d’autres plans. Lire, c’est être capable de déchiffrer le côté subtil et caché des objets et des créatures, d’interpréter les symboles et les signes placés partout par l’Intelligence cosmique dans le grand livre de l’univers. Et écrire, c’est marquer ce grand livre de son empreinte par la force de son esprit.

Le livre de la Nature est là, grand ouvert devant nous, et non seulement nous pouvons y lire les merveilles de la sagesse éternelle que le Créateur a inscrites sur chaque pierre, sur chaque fleur, sur chaque étoile, sur chaque être humain, mais encore il nous donne les moyens de résoudre les problèmes qui se présentent quotidiennement à nous. La solution des questions philosophiques les plus complexes se trouve dans le livre de la Nature. Puisqu’en bas, comme en haut, les lois sont analogues, un phénomène physique a toujours sa correspondance dans les régions du coeur, de l’intellect, de l’âme et de l’esprit. Ce n’est donc pas seulement sur le papier qu’il faut savoir lire et écrire,
 mais dans toutes les régions de l’univers. »  – Omraam Mikhaël Aïvanhov – philosophe et maître spirituel français d’origine bulgare.

En vérité, le plus grand cadeau que vous ayez à donner est celui de votre propre transformation. LAO TSEU

Sage chinois, contemporain de Confucius et père fondateur du Taoïsme

En appliquant les principes de l’harmonie cosmique à l’habitat, celui-ci se révèle comme un livre ouvert, une représentation de l’être dans laquelle nous pouvons lire les résonances liées à nos états d’être : vécus, histoires, ressentis, événements … Il est une source d’information incroyable pour mieux nous comprendre et donner du sens à nos expériences de vie, en décodant son langage à l’aide des nombres. Le mariage du Vastu Shastra – architecture sacrée védique, ancêtre du Feng Shui, également appelé « Yoga de l’habitat » – et de la numérologie yogique du Karam Kriya – l’étude des nombres à travers la vie et l’étude de la vie à travers les nombres – elle-même basée sur les enseignements du Kundalini Yoga selon Yogi Bhajan, nous ouvre une porte sur cette exploration inhabituelle, mais oh combien révélatrice et éclairante pour une véritable rencontre avec soi-même.

 

Je recherche