Lire & lyre en soi


« On peut comparer l’être humain à un instrument à plusieurs cordes, ou encore à un immeuble de plusieurs étages, dans lequel vivent des locataires qui sont rarement d’accord et viennent successivement dire leur mot. »

– Omraam Mikhaël Aïvanhov – Philosophe et maître spirituel français d’origine bulgare –

Lire en soi : à travers le miroir de l'habitatHarmonie intérieure-extérieure

& le chant vibratoire de l’être

L’habitat est comme un livre ouvert, une projection et une représentation de l’être dans laquelle nous pouvons lire les résonances de nos états d’être et de notre parcours de vie : vécus, histoires, ressentis, événements … Il est une source d’information incroyable pour mieux nous comprendre et donner du sens à nos expériences de vie, en décodant son langage à l’aide des nombres. Le mariage du Vastu Shastra et de la numérologie du Karam Kriya, basée sur les enseignements du Kundalini Yoga, nous ouvre une porte sur cette exploration inhabituelle, mais oh combien révélatrice et éclairante pour tous ceux qui souhaitent marcher sur le chemin d’une véritable rencontre avec eux-mêmes.

Les anciens Bâtisseurs construisaient leurs cathédrales à partir des lois de la Harpe céleste – basée sur la théorie des cordes, ou musique des sphères, et sur la science des nombres associée – depuis les règles de mesures de l’édifice jusqu’aux symboles. Mais le corps lui-même peut être comparé à un temple, dans lequel siège l’autel du coeur qui doit trouver son juste équilibre entre le corps et le mental, entre le monde intérieur et extérieur … matériel et spirituel.


Symbole de l’harmonie cosmique, la lyre est un instrument de musique à cordes qui, lorsqu’elles sont jouées de façon appropriée, créent une harmonie sonore et vibratoire équilibrante et régénérante, touchant l’être dans sa dimension physique et corporelle, autant que dans son mental et son âme. Les cellules de l’organisme sont très sensibles aux vibrations et aux sons qui nous entourent, ainsi qu’aux pensées et aux fréquences qui nous habitent. Stimuler et faire sécréter les glandes endocrines est comme allumer l’étincelle, le feu ou la flamme intérieure qui nourrit le corps, le coeur et la conscience à parts égales, dans un équilibre harmonieux.

 

Heureux ceux qui ont une lyre dans leur coeur et dans l'esprit une musique qu'exécutent leurs actions ! JOSEPH JOUBERT

Moraliste et essayiste français des 18° et 19° siècles

Le Kundalini Yoga, avec sa technologie particulière et spécifique de kriyas (postures et mouvements), de pranayamas (techniques respiratoires), de méditations actives et de chant de mantras, travaille particulièrement à stimuler ces « cordes » et à réveiller la circulation de l’énergie vitale dans les canaux subtils du corps, à stimuler la sécrétion des glandes, gardiennes de notre santé et ainsi, les capacités naturelles du corps et de l’être à s’auto-réguler et à s’auto-gai-rire : sa pratique régulière nous permet de mieux gérer le stress de la vie quotidienne, de voir plus clair en nous-mêmes et d’établir la tonalité fondamentale à partir de laquelle nous harmoniserons les cordes de notre instrument « corps-mental », ou encore les habitants de notre immeuble et ainsi, la façon dont nous pouvons déployer notre radiance, soutenir notre présence à nous-mêmes et notre bien-être intérieur-extérieur.

 

Je recherche