Karam Kriya 4 Vastu Shastra en pratique

Numérologie appliquée aux énergies des lieux et à la relation habitant-habitat

Dans mon travail d’harmonisation de maisons et autres espaces intérieurs-extérieurs selon les principes du Vastu Shastra, j’ai expérimenté que malgré une harmonisation énergétique puissante, les effets ressentis d’une personne à l’autre étaient très variables. Si personnellement, je pouvais ressentir chaque changement vibratoire après la pose de matériel de correction ou autres moyens de nettoyage et d’équilibrage, cela n’était pas forcément le cas de tout un chacun. Pourquoi ? Et donc, qu’est-ce que le mariage de ces deux sciences apporte de plus par rapport à une approche classique du Vastu ? C’est ce que vais développer un peu ici. 

« Science sans conscience n’est que ruine de l’âme » – François Rabelais

Etat des lieux de l'habitat : dans quel état j'erre ?Energies des lieux et de l’habitat

Un écho de soi

Une chose est sûre : nous sommes tous différents face aux énergies d’un lieu, d’un environnement donné ou d’un habitat. Pourtant, nous faisons tous face aux mêmes éléments. Alors, quels effets les harmonisations de lieux, dites corrections énergétiques, ont-elles sur les occupants ?

  • Lorsque j’harmonisais des lieux, certains clients pouvaient ressentir des effets immédiatement, pris de fatigue, comme après une séance de soins, ou trouvant une nouvelle légèreté, sentant les lieux se dégager ou monter en vibration. Cela ne veut pas dire que cela durait nécessairement dans le temps. Là aussi, toutes les variantes étaient possibles.
  • Ou encore, là où certains clients notaient des améliorations dans leur vie durant les jours, semaines ou mois à venir, d’autres n’en voyaient pas. Ou bien ils m’appelaient une ou plusieurs années après, témoignant de faits me laissant entrevoir que si la fréquence du lieu avait significativement changé, la leur, non. Pour d’autres, ça pouvait être trop fort …

C’est alors que je m’aperçus qu’un lieu, s’il porte en quelque sorte sa propre tonalité, et qu’à la base, habitants et habitat vibrant sur la même fréquence s’attirent (c’est pourquoi on trouve souvent des lieux où d’un occupant à un autre, le même genre d’histoires se manifestent, par exemple, conflits, divorces, maladies, etc …), cette vibration, ou fréquence, n’est pas ressentie au même degré par chaque personne, selon la fréquence qu’elle émet elle-même, qu’elle porte en elle, ou sa capacité à pouvoir s’aligner avec une nouvelle fréquence.

Et si cette tonalité du lieu est aussi plus ou moins influencée par les pratiques et la vibration de ceux qui y séjournent, il y aura toujours des variations en terme de perceptibilité. Plus notre conscience s’élève, et avec elle notre sensibilité, plus nous pouvons ressentir les différents degrés de fréquences présents dans un lieu, jusqu’à même pouvoir l’influencer par notre état d’esprit et notre présence.

 


Une maison saine pour un esprit sain

Techniques d’harmonisations : leurs  limites

Ayant remis en question les techniques d’harmonisation employées à l’époque, les plus intéressantes explorées jusqu’alors, si appliquées consciencieusement, je reconnus aussi leurs limites : celles de ne pouvoir faire le travail à la place des humains, seule variable dans l’approche « énergies – lieux – habitant ». Je m’explique.

  • Une harmonisation énergétique sur le plan structurel, une fois corrigée, à priori, elle ne bouge pas, elle est. C’est comme un bâtiment physique, ou un espace donné. Tant que vous ne le modifiez pas par des travaux, ou un changement environnemental conséquent, il reste comme il est.
  • Mais tout ce qui est de l’ordre du « mobile » et du « vivant », entendez visible et invisible, est lié à des variations : pensées positives ou négatives, émotions vécues, événements, pratiques, etc … tout ce qui impacte d’une façon ou d’une autre la fréquence vibratoire de base. Je vous renvoie aux recherches de Maseru Emoto sur les cristallisations sensibles de l’eau. Et bien, il se passe exactement la même chose dans un lieu au niveau énergétique.

En étudiant cela de plus près, je me suis aperçue que les déséquilibres énergétiques, l’histoire, la construction, la configuration et l’agencement des espaces, et même la présence de certaines entités, se rapportent, résonnent et révèlent ou reflètent quelque chose de l’histoire des habitants et/ou de leurs propres déséquilibres intérieurs, schémas, conflits non résolus, etc … ou inversement quand les choses sont en harmonie. C’est aussi pourquoi nous avons parfois besoin de changer quelque choses dans notre environnement, parce que notre être intérieur est passé, ou cherche à passer à une autre fréquence : il a besoin d’ajuster son environnement intérieur-extérieur.

 


L'habitat en tant qu reflet de soi

Harmonie & équilibre des personnes

Une réalité individuelle à chacun(e)

Donc, j’ai été appelée à travailler de plus en plus avec les gens, plutôt que seulement sur les maisons, car cela a un effet très limité ou insignifiant si les gens ne travaillent pas simultanément et consciemment sur eux-mêmes.

Un lieu, ou un habitat, sont plutôt une autre carte d’orientation et une fenêtre pour une transformation sur soi. Ils agissent comme des réverbérateurs, des révélateurs de nos propres espaces intérieurs inconscients, si nous voulons bien les regarder à travers cette réalité subtile, mais véridique.

Ainsi, les gens ne sont pas tellement atteints de mal-être à cause des éléments dits perturbateurs de l’environnement, énergétique, ondes de formes, etc … (jusqu’à une certaine limite, évidemment), mais parce que ceux-ci entrent en résonance avec des schémas, blessures, sensibilités … issues de leur propre histoire de vie, pouvant inclure toutes sortes d’héritages familiaux inconscients, événements et vécus non résolus, etc …


C’est pourquoi nous sommes tous différents face aux réseaux telluriques souterrains, élément énergétiques et perturbations environnementales ou bâties, et même face à certains types d’entités. D’ailleurs, si nous étions tous réceptifs à tout ce qui existe, nous ne pourrions pas vivre, ce serait insupportable. Ce qui est sûr, c’est que nous ne pouvons pas limiter un mal-être, quelle que soit sa nature, aux seuls éléments extérieurs à nous-mêmes. Nous devons élargir notre vision …

 

Pourquoi notre sensibilité face aux choses, aux lieux, aux gens ... est-elle différente ? Parce que nous ne pouvons accéder qu'à ce qui existe déjà en nous. Aleah Premgeet Kaur

Coach de vie, consultante et formatrice

Outil de transformation pour une renaissance symboliqueL’apport du Karam Kriya

Modèle simplifié de la matrice universelle

L’ensemble de la vie étant construite sur une trame universelle qui s’exprime de multiples façons dans tous les aspects de la Création, retrouver cette trame originelle permet de tisser des liens entre les différents plans de l’être et de l’existence.

Face à l’évidence que la réalité intérieure de chacun et chacune est différente face aux multiples énergies qui nous entourent, nous devons apporter un nouveau type de réponse aux personnes en demande de mieux-être :

  • En décodant les espaces de vie de manière pertinente selon la façon dont ils parlent pour les clients, en relation avec leur réalité intérieure.
  • Et non pas en imposant des principes figés, plus ou moins corrompus par des interprétations humaines, ne correspondant pas au besoin et/ou à la capacité réelle du client, maintenant sa dépendance plutôt que de l’aider à se comprendre et à agir envers son propre bien-être.

Les Nombres existent à l’extérieur, donc dans l’environnement, ainsi que l’habitat. Et les Nombres existent à l’intérieur : nous portons tous en nous tous les nombres, mais certains s’expriment davantage, en raison de divers facteurs. Les lieux manifestent certaines tendances, et chaque individu a les siennes. Les nombres étant le langage commun, nous pouvons tisser des liens et déceler les résonances réelles qui existent entre les deux, donner du sens au mal-être et/ou déséquilibres présents, et comprendre pourquoi l’expérience qu’un ou plusieurs individus font dans un même lieu est plus ou moins différente.

 


Les 5 éléments de la Nature

Terre, Eau, Feu, Air & Ether (parfois Bois & Métal)

En tant que piliers communs à travers lesquels les sagesses ancestrales se sont reliées aux lois de l’univers, les 5 éléments, se manifestant sur de multiples plans, nous offrent une grille de lecture neutre :

  • Ils sont reliés aux Nombres, à la Géométrie Sacrée et donc à la vie, ainsi qu’à toutes les sciences et manifestations qui en découlent.
  • Etant aussi représentés dans votre date de naissance, il est possible de faire des liens pour éclairer toute question ou situation spécifique ; vos nombres personnels révélant les potentiels, forces, faiblesses et schémas avec lesquels l’âme est venue s’incarner pour cette expérience de vie.

L’âme s’incarne pour apprendre certaines leçons, évoluer et transmuter certaines choses. Tout mal-être se faisant généralement ressentir lorsqu’elle s’éloigne trop de son chemin de vie ou qu’une situation reste bloquée.


Les Nombres dans l’espace et les Nombres dans le temps

La date de naissance définit votre relation au temps ; et vos lieux de vie, votre relation à l’espace. S’appuyer sur ce qu’ils vous renvoient de vous-même permet de porter un regard objectif sur les éventuels noeuds, karmas à transcender ou opportunités d’évoluer, afin de mieux se connaitre et soutenir sa réalisation personnelle.

En même temps, les Nombres nous donnent la possibilité d’offrir des moyens d’harmonisation aussi bien intérieurs qu’extérieurs. Le plus important étant que les solutions extérieures soutiennent et servent l’harmonisation intérieure de l’être, et non pas se substituent à elle, ce qui ne sera jamais possible, sinon illusoire et forcément temporaire. Un travail sur l’habitat doit donc accompagner l’être à un moment T de sa vie, non pas pour l’enfermer dans des restrictions qui limitent son expression et sa singularité, mais plutôt pour la révéler.

 

Notre environnement et nos espaces de vie extérieurs sont comme un miroir vivant qui reflète notre réalité intérieure : une carte routière grandeur nature. Aleah Premgeet Kaur

Coach de vie, consultante et formatrice

Un regard sur soi à travers le miroir de l'habitatDécoder les espaces

Grace à la guidance des nombres

Décodant la vie, les maisons et les gens depuis un certain temps, j’ai fait des recherches pour pouvoir faire des liens précis entre manifestations dans les lieux et mal-être des personnes.

Ayant remarqué qu’un certain type d’environnement, d’énergies, de formes et ondes de formes liés à l’habitat, étaient toujours liées avec un même type de problématique ou histoire vécue par les gens, j’ai commencé à écrire un « dictionnaire des problèmes de la maison ».

  • La rencontre avec les Nombres selon le Karam Kriya m’a apporté la structure, la cohérence et la langage nécessaire pour donner pleinement sens aux résonances qui existent entre nos espaces intérieurs et extérieurs.
  • Ainsi, l’étude des lieux à travers la guidance des Nombres ouvre sur des niveaux de lecture bien plus profonds, tout en donnant la possibilité de s’aligner sur la réalité vécue du client.

Placer les Nombres dans un lieu

La façon de placer les Nombres dans un environnement ou un espace de vie dépend de multiples facteurs qui interagissent les uns avec les autres et ne peut être qu’étudié au cas par cas : orientations cardinales, présence de différents éléments naturels, énergétiques et construits ; orientations, placement, volumes et hauteurs des bâtiments … A quoi s’ajoute le langage même des différentes parties constituant le bâtiment et les objets eux-mêmes, liés eux aussi les Nombres.

 


Chaque niveau d’étude comporte des informations significatives qui :
  • Nous renseignent sur les tendances énergétiques globales et spécifiques du lieu et de son environnement, ce qui ne signifie pas que cela parlera de la même manière pour chaque personne.
  • Et sont donc à remettre en lien avec chaque occupant, qui peut vivre un lieu, un espace bien différemment des autres membres présents, afin de répondre au mieux aux besoins du moment.
    • A l’image d’un problème de santé, on ne peut donner à chaque personne exactement le même traitement : chaque cas est unique, doit prendre en compte les différents facteurs impliqués et requiert un dosage adapté à la situation personnelle.
A retenir que

Les principes fondamentaux véhiculés par des sciences comme le Vastu Shastra, le Feng Shui ou la Géobiologie, nous permettent de comprendre certains aspects relatifs au fonctionnement énergétique d’un lieu, d’un espace, etc …


Mais là où ils perdent leur bienfondé, c’est lorsqu’ils veulent s’appliquer de la même manière à chaque individu, imposant des corrections et un aménagement identique à chaque lieu, oubliant que les 5 éléments, tout comme les Nombres, en nous et autour de nous, sont vivants, en perpétuel mouvement, et ce selon notre cheminement à travers les différents cycles de vie et les expériences que nous y faisons. Une configuration X ou Y n’est jamais mauvaise en soi. Elle ne fait que révéler l’état actuel de certaines choses.

La seule façon de les faire évoluer est de comprendre leur langage, ou éventuel message pour un individu donné, puis d’inviter au changement selon les opportunités présentes, et le désir d’implication de chacun(e).

 

La vie est une invitation permanente au changement. Nous ne sommes pas la forme, mais ce que nous devenons à travers elle. Aleah Premgeet Kaur

Coach de vie, consultante et formatrice

Une étude approfondie de la relation "habitant-habitat"pour mieux se connaitreHarmonisation de vos espaces de vie

Mon approche

En terme de conseils pour harmoniser vos espaces de vie, je respecte votre lieu et sa tonalité. Je ne mets en place aucun élément envahissant, matériel de correction ou objet allant à l’encontre de vos attraits et goûts personnels.

  • Sachez qu’un élément de correction ne fonctionne et ne tient sur le long terme que si vous élevez et arrivez vous-mêmes à maintenir la fréquence qu’il impulse. Ses effets s’ajustent sur ce que vous émettez vous-mêmes et vous le renvoient.
  • De plus, harmoniser un lieu peut s’effectuer de multiples façons, quel que soit le budget. Les choix d’aménagement, de mobilier, objets, plantes, décoration, etc … seront d’autant plus à même de vous soutenir que du matériel dit énergétique, parce que ce sont des éléments visibles et représentatifs qui vous renverrons tous les jours leur énergie et signification, et vous aideront ainsi à les cultiver en vous, dans la mesure où vous vous y reliez consciemment.

Le matériel énergétique ne vous implique pas vraiment : il est mis en place, vous sentez plus ou moins d’effet sur le moment, puis vous vous reposez sur la croyance que le travail est fait, alors que celui-ci ne sert que d’impulsion pour affectuer le travail correspondant (en résonance avec vous) à l’intérieur, par un travail conscient … De plus, il n’est pas forcément nécessaire de tout harmoniser, car seulement certains éléments sont plus ou moins « actifs » pour telle ou telle personne à un moment T.

Mais en vivant consciemment vos espaces de vie, en sachant ce qu’ils représentent pour vous, vous pouvez vous appuyer sur eux pour mieux reconnaitre ce qui se passe en vous. Vous pouvez donc aussi les faire évoluer au fil de votre propre cheminement, car rien n’est figé, et certainement pas la conscience humaine, toujours en mouvement et en croissance.

 


Le Vastu : une discipline qui met ses outils au service du bien-être humain

Le juste choix

Pas besoin donc de dépenser des sommes d’argent élevées pour la mise en place de matériel qui ne fera jamais le travail à votre place, sauf si tel est votre choix d’investir, par exemple, dans un aménagement plus ou moins haut de gamme. Sur ce plan, libre à chacun, bien évidemment. Mais tout cela servira uniquement la conscience que vous appliquerez vous-mêmes à développer, en vous et dans votre vie.

  • Rappelez-vous que les sites et bâtiments les plus sacrés, construits sur les lois de l’univers, en harmonie avec l’environnement et la nature, ont été saccagés et pollués, énergétiquement parlant, de par les pratiques d’humains mal intentionnés.
  • L’habitat est ainsi une boussole et un catalyseur de transformation, une carte dans laquelle vous pouvez vous lire pour devenir de plus en plus conscient(e) et indépendant(e) par rapport à votre propre bien-être selon vos besoins du moment. C’est sur chemin que je vous accompagne et dans ce but que je m’appuie sur le savoir ancestral, dont l’application doit suivre l’évolution de la conscience humaine de notre époque.

 

Se lire à travers tout ce qui se dépeint et se passe dans son habitat est un excellent moyen de prendre conscience de ce qui se joue sur le plan énergétique de votre propre être. Aleah Premgeet Kaur

Coach de vie, consultante et formatrice

Joindre l'utile à l'agréable, rendre les espaces fonctionnels et jolis, c'est raviver le feu qui stimule notre joie de vivre.Histoire vraie

Taux vibratoire d’un grand hôtel en Inde

Je me souviens de la visite d’un grand hôtel de renommée en Inde, lors notre voyage d’étude avec Prabhat Kumar Poddar, notre enseignant, et le groupe de formation de consultants Vastu Shastra. C’était en 2013. Prabhat avait rendez-vous avec son ami, dirigeant des lieux, pour une extension du bâtiment qui avait causé, apparemment, des problèmes retentissant sur le bon fonctionnement de l’hôtel, depuis son lancement.

  • Lorsque nous sommes arrivés et avons été invités à attendre notre hôte dans le patio central au rez-de-chaussée, je ressentis une haute vibration des lieux … et je demandais à Prabhat s’il avait harmonisé les lieux (selon les techniques que nous apprenions à l’époque), car je ressentais déjà les variations de fréquences induites par des corrections énergétiques, des pratiques, les personnes, ou des présences.
  • Il souris largement … et me raconta l’histoire de l’inauguration de cet hôtel de ville, qui n’avait pas du tout été construit selon les principes du Vastu Shastra.

Le propriétaire des lieux était un pratiquant spirituel indien assidu, qui se référait à un certain maître pour le guider dans les moments clés de sa vie. Comme le veut parfois la tradition indienne, il demanda à ce dernier de venir bénir son hôtel par sa présence. Le rituel du maître avait été, entre autres pratiques, de poser un pied sur le seuil de chaque étage. Depuis lors, le taux vibratoire des lieux était largement monté, car le passage d’un être spirituellement élevé et capable d’agir, de par son propre être, sur la fréquence de lieux ou de personnes, avait imprimé le lieu d’une haute vibration. Certain(e)s d’entre vous ont peut-être déjà eu la chance de faire ce genre d’expérience.

 


Qui ressent quoi ?

Pourquoi y a-t-il tant de différences ?

Pourquoi tout le monde ne peut pas le ressentir, ou éventuellement le ressentir, mais avec une intensité variable ? La réponse est que cette haute vibration, induite par le passage d’un être qui lui-même vibre a une haute fréquence, a laissé une « trace » sur un certain plan ou niveau de conscience.

  • Arrivent à la ressentir ceux qui sont ou arrivent à se mettre eux-mêmes en résonance avec cette fréquence, de par leur propre pratiques spirituelles et état d’être intérieur.
  • Ou, si nous les avons déjà développées en nous. Nous attirons également ainsi à nous ce qui est en résonance avec ces fréquences. Ce qui nous renvoie à la dite loi d’attraction.

Et cela correspond aussi au fonctionnement de l’antenne de Lecher. Réglée sur une certaine fréquence, celle-ci va bouger lorsqu’elle va rencontrer un élément qui émet cette même fréquence, en positif ou négatif. Mais ce n’est qu’un intermédiaire, car en réalité, vous êtes l’antenne !


Et il peut y avoir un certain nombre d’interférences, selon les fréquences sur lesquelles vous vibrez vous-mêmes. C’est aussi pourquoi l’harmonisation d’un lieu ne fonctionne et ne dure dans le temps que si les occupants travaillent eux-mêmes à s’élever, en conscience, à travers leur propre évolution, pratiques, attitude, etc … particulièrement régies par les pensées, les paroles intérieures-extérieures et le comportement qui en découle.

 


L’élément d’harmonisation : c’est vous !

Ainsi, sommes-nous tous potentiellement des maîtres en devenir ? Disons qu’ils ont juste déjà atteint un niveau de conscience et de fréquence que nous sommes tous invités à développer. Si le chemin peut paraître long pour y arriver, c’est pourtant le seul vrai. Alors autant inclure cette réalité dans notre quotidien dès maintenant pour :

  • Changer de regard en s’élevant au-delà de nos propres limitations, afin de développer une conscience et une intuition qui voient au-delà des jeux du mental.
  • Apprendre à gérer ses peurs, émotions de toute sorte et leurs conséquences, tout en s’appuyant sur elles pour les transmuter en d’autres qualités.
  • Développer de vraies valeurs, dans l’ouverture du coeur : résilience, pardon, compassion, etc … car c’est tout cela qui fait monter votre vibration !

Vous l’aurez compris : le véritable changement ne provient que de l’intérieur. Alors, c’est vous qui devenez un élément d’harmonisation pour le monde.


Le corps : creuset d’une alchimie intérieure

Et s’il existe une multitude de pratiques pour nous aider à passer les différentes étapes de transformation nécessaires, pour moi, il y en a une qui travaille particulièrement bien dans ce sens : celle du Kundalini Yoga, pour une application directe au niveau cellulaire, subconscient et mémoire, donc physique, émotionnel, mental et spirituel. Il offre un travail complet, profond et rapide sur l’ensemble de l’être, ne travaillant que sur ce qui est nécessaire, car l’énergie mise en mouvement va juste là où elle peut aller, dans la mesure d’une pratique respectueuse et consciemment orientée.

Pour une libération efficace, l’implication du corps est essentielle, car c’est en lui que se cristallisent bon nombre d’empreintes et de « résidus » issus nos histoires passées, qui tendent à se répéter et limiter notre expansion et accomplissement personnel.

 

En travaillant simultanément sur vos espaces intérieurs et extérieurs, vous vous donnez les meilleures chances d’améliorer n’importe quelle facette de votre être et de votre vie. Aleah Premgeet Kaur

Coach de vie, consultante et formatrice

Vous créerez ainsi une harmonie en vous et autour de vous de plus en plus stable et permanente, qui retentira tôt ou tard sur votre environnement et sur votre entourage, libérant les générations passées et futures, car tout est inter-relié. Vastu Shastra, Karam Kriya et Kundalini Yoga se marient ainsi à merveille, ouvrant une fenêtre sur toutes les dimensions de l’être pour les faire jouer de concert et potentialiser un retour au bien-être, en harmonie avec l’âme.

 

Karam Kriya & Vastu : la rencontre

Le mariage entre le Karam Kriya et le Vastu Shastra

En savoir plus
Karam Kriya & Vastu : la rencontre
De l'archi à l'architecture sacrée

Un voyage au coeur de soi

En savoir plus
De l'archi à l'architecture sacrée
Harmonie intérieure-extérieure

L’habitat en tant que repère dans une nouvelle approche de l’humain

En savoir plus
Harmonie intérieure-extérieure

Je recherche